Rechercher un Fournisseur
Trouver un
magasin bio
Annuaire Vert L’aloe vera bio, un trésor de la nature

L’aloe vera bio, un trésor de la nature

Connu depuis fort longtemps dans certaines régions du monde où il est utilisé pour soigner des maux divers et variés, l’aloe vera occupe depuis quelques temps une des premières places dans la catégorie des remèdes naturels. Il faut dire en effet qu’il a à son actif un grand nombre d’atouts, tant pour le bien-être que pour la beauté de la peau.
Voici les principales vertus de ce végétal devenu incontournable.

 

Au fil du temps

La médecine ayurvédique recommandait déjà le jus d’aloe vera il y a 3000 ans en cas de  brûlures.
Les Sumériens (2000 ans avant J.C.) l’employaient pour traiter nausées et irritations de l’estomac. En Egypte ancienne, les femmes magnifiaient leur beauté légendaire en utilisant l’aloe vera en bains ou en collyres.
Et pour Christophe Colomb, au XVe siècle, l’aloe vera était un des « quatre végétaux indispensables au bien-être de l’homme » avec le blé, le raisin et l’olive.
En Europe, on l’utilisa surtout pour ses principes actifs laxatifs afin de débloquer les intestins les plus récalcitrants.

L’aloe vera a donc traversé les âges et son succès ne s’est pas démenti puisqu’il est très facile de le trouver aujourd’hui sous différentes formes : jus, gel, cosmétiques, soins de première urgence…


L’aloe vera, à chaud

On prend souvent à tort, l’aloe vera pour un cactus car ses feuilles sont parsemées de petites épines. Pourtant, c’est dans la famille des liliacées qu’il convient de le classer.
On qualifie l’aloe de plante « succulente » : ce terme signifie qu’il est capable de stocker dans ses cellules de l’eau en période de sécheresse. L’aloe se développe en effet spontanément dans les régions les plus chaudes du globe, voire les déserts. Il est par contre très sensible au froid et à l’humidité.
Il peut mesurer jusqu’à 60 centimètres de haut, et ses fleurs jaune ou orange se placent en épi. L’aloe vera atteint sa taille adulte vers l’âge de 5 ans et peut vivre 10, voire 15 ans. Ses feuilles sont récoltées quand il a 5 ans et c’est alors qu’on en extrait la pulpe.
Six à dix feuilles d’aloe (selon leur taille) sont nécessaires à l’obtention d’1 kg de pulpe ou 1 litre de jus.
Après récolte, les feuilles sont rapidement traitées pour préserver tous leurs principes actifs d’autant que certains sont très volatiles, et aussi pour empêcher les bactéries lactiques de dégrader les nombreux polysaccharides.
Les feuilles sont lavées, leur base et leurs épines sont retirées. Puis elles sont débarrassées de leur épiderme avec un couteau spécial pour en récupérer la pulpe qui sera pressée à froid puis stabilisée.

Le jus d’aloe, de couleur jaunâtre un peu épais, sera présenté en bouteilles (idéalement dans du verre teinté pour le protéger de la lumière). Son aspect, sa consistance et son goût vont dépendre de son origine et de son mode de culture. Le gel d’aloe est, au sens pharmaceutique, du jus brut stabilisé et épaissi 10 à 40 fois. Son usage est exclusivement externe pour traiter les affections de peau.


Un végétal hyper-actif

L’aloe est un vrai concentré de principes actifs lesquels lui confèrent de multiples propriétés. Il contient entre autres :

  • Des anthraquinones, substances amères aux effets laxatifs et analgésiques, et surtout  l’aloïne (interdite dans les cosmétiques et les compléments alimentaires).
  • Des mono et poly-saccharides qui donnent à la pulpe sa consistance gélatineuse et qui favorisent son effet régénérant sur les muqueuses. Parmi eux, l’acémannane, polysaccharide spécifique de l’aloe, est le plus important. C’est un puissant immuno-stimulant.
  • Des vitamines (provitamine A, vitamines C, E, vitamines du groupe B) minéraux (fer, potassium, calcium, magnésium, sodium, phosphore…) et oligo-éléments (cuivre, manganèse, sélénium, zinc….).
  • Des enzymes (phosphatase, amylase, catalase, cellulase, nucléotidase….)
  • Des acides aminés : 7 des 8 acides aminés dits essentiels et 14 non essentiels.
  • Des substances végétales secondaires : lignine, stéroïdes, catéchines, flavonoïdes, tannins…

 


Tous les aloes ne se valent pas

Si l’aloe vera est l’espèce dont on parle le plus, il en existe pourtant plus de 250 ! Mais seules  3 ou 4 espèces, dont l’aloe vera (Aloe barbadensis Miller), sont dotées des propriétés thérapeutiques et cosmétiques.
On peut considérer l’aloe vera comme une vraie panacée car ses utilisations vont de l’application directe sur une peau sèche ou lésée à une prise orale pour le bien-être général.

L’aloe vera en cosmétique

Pour un usage externe, il est préférable de choisir des soins cosmétiques à base de gel natif ou de la pulpe d’aloe. Il vaut mieux par contre éviter la pulpe d’aloe pulvérisée car sa qualité et son efficacité ne sont pas garanties.
Le gel d’aloe vera présente l’avantage de convenir à tous les types de peaux car il est très nutritif, lissant et adoucissant. De plus, assouplissant, il améliore l’élasticité de la peau et l’embellit car il possède un effet illuminateur intéressant pour les peaux ternes. Enfin, et surtout, réputé pour son pouvoir hydratant, il est parfait pour les peaux assoiffées : il pénètre à l’intérieur de la peau 3 à 4 fois plus vite que l’eau et 7 fois plus en profondeur.

Vous pouvez le conseiller :

  • Pour le soin de jour et de nuit des peaux déshydratées
  • En cas d’engelures, de crevasses
  • Pour redonner du tonus, de l’élasticité et de l’éclat aux peaux fatiguées et ternes
  • Pour atténuer les rides et ridules 
  • Pour apaiser les peaux irritées, sensibles
  • En soin apaisant après le rasage ou une épilation
  • En cas d’acné grâce à ses propriétés anti-inflammatoires
  • Après une brûlure ou des coups de soleil


Ses usages côté beauté ne se limitent pas à la peau : l’aloe vera est aussi très bénéfique pour les ongles et les cheveux mous, cassants, fragiles qu’il va nourrir et revitaliser.
Vous pourrez dans ce cas le conseiller en masque ou en sérum sur les pointes abîmées, pour enrichir un shampooing ou soin capillaire (notamment pour favoriser la repousse), pour renforcer les ongles…

L’aloe vera pour le bien-être et la santé

En usage interne, l’aloe vera participe à l’équilibre et au bien-être digestif et intestinal.
Il apaise et régénère les muqueuses intestinales enflammées.
C’est aussi un bon régénérant des cellules du foie.
Il est aussi l’ami du système cardio-vasculaire : grâce à sa choline, l’aloe vera aide à réguler le taux de cholestérol. Il réduit la tension artérielle en favorisant l’oxygénation et la fluidité du sang. Il diminue l’agrégation plaquettaire, exerce un effet hémostatique et dilate les vaisseaux sanguins.
Vous pouvez aussi le recommander pour protéger et revitaliser les cartilages et les tendons du fait de sa richesse en acémannane.
Analgésique et anti-inflammatoire, il soulage les douleurs articulaires et rhumatismales, les entorses, les foulures...
Enfin, de façon globale, l’aloe vera est anti-allergique. Antiseptique, fongicide et bactéricide, il protège l’organisme en cas d’agression. Par ailleurs, il stimule, soutient et régule le système immunitaire.

Sous quelle forme le conseiller ?

  • A boire : en jus ou gels, purs ou associés à d’autres plantes ou fruits.
  • Dans de soins cosmétiques : crèmes de jour ou de nuit, gels lavants ou traitants, lotions et soins hydratants visage et/ou corps, shampooings, masques, savons liquides, déodorants, soins après-rasage, baumes pour les lèvres, protections solaires…
  • Dans des soins de première urgence, des produits destinés aux sportifs (en massage).
  • Dans des produits divers : infusions, soins d’hygiène dentaire, produits nettoyants pour la maison...


L’offre est donc très abondante et ne cesse de s’étoffer. Il convient donc d’être très vigilant à la qualité de l’aloe vera mis en œuvre dans les produits.
Le mieux est d’exclure les produits contenant une eau de reconstitution (le terme « aqua » dans la liste des ingrédients indique que le produit est fabriqué à partir d’aloe lyophilisé ou séché par pulvérisation, auquel on a ajouté de l’eau), de l’acide citrique et des conservateurs. Préférez-leur ceux contenant la pulpe entière et, évidemment qui sont certifiés bio.
L’aloe vera fait partie des indispensables de la trousse de première urgence et de beauté. Vous pouvez donc le conseiller largement car il est vraiment universel !

 

 


Ce site Internet est votre espace. Faites-le vivre !

Laissez vos commentaires, complément d’information et retours d’expériences ci-dessous.

Retour en haut de la page
Commentaires (0)
Poster un commentaire

*Champs obligatoire