► Retour à la home
Annuaire Vert
Dossier produit
Aromathérapie
L’aromathérapie, pour ne pas rester en froid avec l’hiver

L’aromathérapie, pour ne pas rester en froid avec l’hiver

L’hiver est une saison bien souvent appréhendée qui met notre organisme et notre peau à rude épreuve. De retour puis peu, il apporte avec lui son lot de maux divers et variés : rhume, grippe, sinusite, bronchite, rhinopharyngite, otite, angine mais aussi fatigue et blues hivernal. Quant à la peau, malmenée par le froid, elle est bien souvent sujette à des irritations, des flushs et rougeurs diffuses. C’est le moment ou jamais de prendre soin de ses défenses naturelles en les renforçant, de booster son moral et de chouchouter sa peau via un programme aromatique 100% cocooning. Voici quelques conseils qui pourront vous aider dans votre argumentaire de vente. Un excellent moyen d’aider vos clients à résister et à affronter avec sérénité cette saison tant redoutée.

 

Côté Santé

 

Rhume & rhinite


Le rhume est une infection des voies respiratoires supérieures causée par un virus. Le froid ne provoque pas le rhume, cependant la plupart des rhumes sont attrapés à l’automne et en hiver. Ceci est du au fait que la plupart des virus se portent mieux par temps froid et plutôt sec. Il existe plus de 200 virus à l’origine du rhume, dont les plus répandus sont les rhinovirus.
Le rhume se manifeste par des éternuements, des maux de tête et bien souvent des écoulements nasaux. En règle générale, le rhume guérit spontanément en 4-5 jours. Afin d'éviter qu'il ne s'éternise, il est recommandé de diffuser et d’inhaler des huiles essentielles décongestionnantes et purifiantes dès les premiers symptômes. Ceci soulagera et évitera la surinfection.

Voici quelques huiles essentielles à conseiller :

Eucalyptus mentholé, eucalyptus radié, menthe poivrée, pin larricio, romarin à camphre.
Recette : 2 gouttes de chacune de ces huiles dans un diffuseur d’huile essentielle (idéalement un diffuseur par nébulisation).


Hydrolats aromatiques à conseiller :
Menthe poivrée, pin douglas


Astuce : pensez à conseiller les tisanes à base d'hydrolats de menthe poivrée et de pin douglas 
1 cuillère à café de chaque hydrolat dans une grande tasse d'eau chaude, 3 fois par jour.


Bronchite & toux grasse


La bronchite se caractérise par une inflammation et une irritation des bronches, ces conduits qui mènent l’air inspiré de la trachée aux poumons. La toux, les sécrétions bronchiques et les douleurs aux poumons sont les symptômes typiques de la bronchite, souvent accompagnés d’un malaise général.
Des huiles essentielles anti-infectieuses sont alors nécessaires pour lutter contre les virus et les bactéries responsables de l'infection.

Voici quelques huiles essentielles anti-infectieuses à conseiller :
Cannelle, origan, ravintsare, saro, tea tree, sarriette.


Quelques huiles essentielles expectorantes et mucolytiques (qui facilitent le dégagement des bronches) à conseiller :

Eucalyptus globulus, eucalyptus radié, inule odorante, niaouli, pin sylvestre, romarin à cinéole.


Un massage aromatique avec 10 gouttes d’un mélange approprié est recommandé au niveau du thorax et du haut du dos, huit fois par jour pendant trois jours.

Hydrolats aromatiques à conseiller en infusion :

Cannelle, pin Douglas, romarin, tea tree, thym à linalol.


Maux de gorge, angines & toux sèches


En hiver, les maux de gorge sont fréquents et s'accompagnent souvent d'enrouements, de difficultés à avaler et parfois de fièvre et de gonflement des ganglions.
En cas de picotements ou de légère irritation, il est vivement recommandé d’avoir recours à des huiles essentielles dès les premiers symptômes.

Voici quelques huiles essentielles à conseiller :

Marjolaine à thujanol, menthe poivrée, thym à thujanol, tea tree, cyprès toujours vert.


La grippe


La grippe est une infection respiratoire d’origine virale, provoquée par des virus de types différents.  Il y a deux types de virus de la grippe : le type A et le type B. Ils sont à l’origine d’infection sévère de la gorge, du nez, des bronches, des poumons et de l’oreille moyenne. Le virus pénètre les voies respiratoires par les muqueuses du nez, des yeux ou de la bouche. Il convient alors de stimuler les défenses immunitaires et de bâtir une barrière antivirale.

Quelques huiles essentielles stimulantes de l’immunité à conseiller :
Ciste, encens, épinette noire, épinette bleue, sarriette des montagnes, thym à thujanol, cannelle, clou de girofle, origan, sarriette, tea tree, thym à thymol.


Fatigue, baisse de tonus & blues saisonnier


Le niveau de luminosité diffusé par le soleil passe de 50 000 lux l’été à 1 500 lux puis 500 lux en hiver, alors que, pour conserver notre équilibre interne, cette intensité doit dépasser 2 000 lux au niveau des yeux. Cette différence nous perturbe plus que l’on imagine. Quand il fait sombre, l’épiphyse, une glande pinéale située dans le cervelet, sécrète de la mélatonine, une sorte de « somnifère » propre au corps humain. Lors de journées courtes à faible luminosité, les sécrétions de mélatonine s’emballent, provoquant un dérèglement de l’horloge biologique. De ce fait, on se sent plus fatigué et moins énergique. Il est par ailleurs possible de ressentir des changements d’humeur inexpliqués et un blues qui peut s’installer plus ou moins longtemps.

Voici quelques huiles essentielles « positivantes » pour affronter la grisaille avec enthousiasme et énergie :

Cannelle, coriandre, épinette, girofle, katrafay, laurier, menthe poivrée, pamplemousse, pin de Patagonie, sapin baumier, ylang-ylang, verveine.

 

Côté Beauté


En hiver, le vent glacé, le froid, l'air sec et les intérieurs surchauffés contribuent à dessécher la peau. Déshydratée, elle se fragilise. Les irritations sont fréquentes et il n’est pas rare que des rougeurs apparaissent.


Irritation du visage


Malgré les soins apportés, le froid intense et les différents frottements contribuent à irriter la peau.

Là encore, certaines huiles essentielles comme la lavande fine et la camomille allemande peuvent apporter soulagement et réparation rapidement.

Conseillez à vos clients de préparer un baume réparateur en mélangeant en proportions égales une huile ou un beurre support (par exemple huiles végétales d’amande douce, olive, macadamia…) et une huile essentielle dosée à 1 à 2% (soit 30 à 60 gouttes pour 100 ml de baume).

Vous pouvez également conseiller (notamment pour les petits budgets) l’utilisation d’hydrolats aromatiques pour nettoyer et adoucir la peau : hydrolat de camomille romaine, de camomille allemande ou de lavande.


Flush et rougeurs diffuses


En hiver, les écarts de température entre l'extérieur et l'intérieur se font de plus en plus intenses. Résultat, certaines peaux hypersensibles affichent une peau rouge écarlate notamment au niveau des pommettes. Les dermatologues parlent de "couperose".

Les huiles essentielles ou hydrolats de ciste, hélichryse italienne ou hamamélis, tonifiantes de la circulation sanguine, peuvent être conseillées pour cela à vos clients.

Si les huiles essentielles sont de précieuses alliées tout au long de l’année, elles sont tout particulièrement recommandées pour la saison hivernale. N’hésitez pas à les proposer à vos clients et à les mettre en avant, associées à un miel, un diffuseur ou un galet aromatique.


Attention, les huiles essentielles sont déconseillées en cas de grossesse et chez les jeunes enfants.

 

 


Ce site Internet est votre espace. Faites-le vivre !


Laissez vos commentaires, complément d'information et retours d'expériences ci-dessous.