► Retour à la home
Annuaire Vert
Dossier produit
Massages
Les étapes d’un bon massage relaxant avec les bonnes huiles de massage bio

Les étapes d’un bon massage relaxant avec les bonnes huiles de massage bio

 

Rien de tel qu’un bon massage relaxant, que ce soit en cette période de changement de saison ou quand on se sent submergé par le stress ou tout simplement pour se faire plaisir.

Le massage permet à tout le corps de se détendre, redonne de la vigueur, renforce l’immunité et agit sur les organes internes, par action sur l’enveloppe corporelle.

La peau est l’organe le plus étendu et ses milliers de capteurs sensoriels sont activés lors d’un massage, relaxant à la fois le corps et l’esprit.

 

Même si pratiquer un massage qui aura un effet relaxant est assez naturel et demande finalement plus de poser l’intention de faire du bien qu’une technicité avancée, quelques étapes se doivent d’être respectées pour que le massage ait un maximum d’efficacité.

 

Tout d’abord prévoir où installer le massé

Tout le monde n’a pas chez soi une salle spécialement dédiée au massage ou simplement au bien-être, mais avec un peu d’imagination, une chambre ou un salon peuvent tout à fait faire l’affaire. Si vous n’avez pas de table de massage, et que votre lit est très bas, trop large pour que vous puissiez masser d’un côté et de l’autre, vérifiez si vous ne seriez pas finalement mieux installés sur la table de la salle à manger. En effet, il ne faut pas oublier que le confort du masseur est presque aussi important que celui du massé. Si vous avez prévu de pratiquer un massage d’une heure, votre posture est essentielle, c’est elle qui vous permettra d’effectuer les bons gestes de façon fluide et sans vous fatiguer ni vous blesser.

Une simple table, à condition qu’elle soit suffisamment longue, peut être tout à fait confortable si on prend la peine de mettre un sous-matelas, un tapis de sport ou plusieurs épaisseurs de serviette-éponges.

 

Ne pas négliger la tenue du masseur

N’oubliez pas que vous allez devoir bouger, faire des mouvements amples, tourner autour de la table. Vos vêtements de ville ne vous laissent peut-être pas tellement libres de ces mouvements.

L’hygiène aussi est à prendre en compte : vos habits sont salis par l’extérieur, il n’est pas souhaitable que vous contaminiez la personne que vous allez masser et qui sera, elle, nue ou quasiment.

N’oubliez pas enfin que vous allez masser avec de l’huile en grande quantité et que vos jolis vêtements pourraient y laisser la vie.

Un tee-shirt à manches courtes pour laisser vos avant-bras libres et un bas comme un survêtement ou un leggings seront tout à fait adaptés. Quant à la couleur, préférez-la sombre, le blanc ayant tendance à jaunir à force d’être en contact avec l’huile.

Un petit conseil, pour détacher un vêtement taché d’huile le liquide vaisselle est bien plus efficace que la lessive, cette dernière ne contenant pas de dégraissant.

 

Préparer une ambiance cosy

Une fois l’endroit où vous aller pratiquer votre massage choisi, n’oubliez pas de le rendre agréable.

L’ambiance fait une bonne partie du massage. Vous pouvez allumer des bougies ou des lumignons dans la pièce et baisser les lumières pour une ambiance tamisée.

Pour un environnement olfactif agréable, brulez de l’encens (pas trop près du massé pour ne pas l’écœurer) ou diffusez des huiles essentielles.

Enfin et surtout, vérifiez la température de la pièce : le massé sera dévêtu et en plus, on se refroidit très vite quand on se détend. Et rien de plus désagréable que d’avoir froid pendant un massage !

 

Choisissez votre huile de massage

La peau n’étant pas imperméable, prenez bien soin de choisir une huile de massage bio qui sera exempte de pesticides, qui polluent notre corps.

Selon vos envies ou vos besoins, toute une gamme s’offre à vous. Florame propose une huile sensuelle aux huiles essentielles de Patchouli et d’Ylang-ylang, Weleda en propose deux, une à la lavande pour la relaxation et à l’arnica pour aider les muscles à se délasser, chez Douces Angevines, choisissez l’Amour aux Trois Orange ou l’Idéale.

 

Vous pouvez passer au massage

Tout d’abord, vérifiez que votre massé est bien installé, une couverture sur son corps : est-ce confortable, a-t-il des tensions qui nécessitent un coussin sous la tête et/ou sous les genoux, est-il bien couvert, ce qui préserve sa pudeur et sa température?

Ensuite, prenez contact avec lui ou elle en pratiquant un effleurement de tout de corps, de la tête aux pieds puis des pieds à la tête.

C’est seulement ensuite que vous pourrez appliquer l’huile de massage qui vous aurez pris la peine de faire tiédir (sur le radiateur) pour une sensation plus agréable.

Il est fréquent de commencer le massage par le dos, la personne installée à plat ventre, mais il n’y a pas d’obligation. De même, on commence souvent par les pieds pour remonter jusqu’à la tête, mais si cet ordre ne vous convient pas, libre à vous de le modifier.

Cependant, même si vous n’aviez prévu de masser qu’une seule partir du corps, comme de dos, la tête ou le ventre, il est agréable pour le massé que vous passiez, même très rapidement, sur l’ensemble du corps, ce qui lui donne une impression d’entièreté.

Lorsque le massage est terminé, repassez sur tout le corps en effleurement, et levez vos mains très lentement.

 

L’après-massage, une étape souvent négligée

Le massé peut se sentir « abandonné » si vous partez directement après avoir terminé le massage.

Prenez quelques instants pour lui dire que le massage est terminé, demandez-lui comment il/elle se sent, sans entrer dans une grande conversation pour lui permettre de conserver les effets relaxants du massage et proposez-lui un verre d’eau ou une tisane, on souvent soif après un massage.

Quant à vous, n’oubliez pas de bien vous laver les mains, jusqu’aux coudes et de secouer vos bras vigoureusement pour vous décharger d’éventuelles tensions que vous auriez pu récupérer lors du massage.