► Retour à la home
Annuaire Vert
Dossier produit
Problème de peau
Les soins bio pour peaux grasses

Les soins bio pour peaux grasses

Il existe différents types de peau : sèche, sensible, grasse, mixte… et chacune d’entre elles requiert des soins spécifiques adaptés à ses besoins.
La peau grasse s’observe généralement à l’adolescence car elle est sous influence hormonale, mais elle peut aussi se retrouver à l’âge adulte et quelquefois être accompagnée de points noirs ou de boutons.pour
La priorité dans le soin de la peau grasse est de réguler la production de sébum et de matifier. Mais sans oublier de l’hydrater et de la nourrir avec des soins légers ou des huiles rééquilibrantes.
Voyons quels sont les bons réflexes à adopter et les produits bio les plus adaptés.


La peau, miroir de la santé

La peau est un organe vivant qui donne de précieuses indications sur la santé.
Cette grande enveloppe protectrice est en plus exposée en permanence à diverses agressions : pollution, tabac, eau calcaire, vent, froid, rayons UV du soleil, variation des températures...
Son état varie selon le mode alimentaire, l’hygiène de vie, les saisons, et évolue aussi au fil de l’âge.
Une peau grasse se caractérise par une production excessive de sébum (cependant indispensable pour préserver le film hydrolipidique de la peau et sa souplesse) par les glandes sébacées, ce qui lui donne un aspect luisant et peut prédisposer à la formation de points noirs ou boutons lorsque ce sébum reste en rétention. On observe aussi que les pores sont souvent dilatés (sous l’action du sébum qui s’écoule) et que la peau est plus épaisse.


La routine de beauté bio des peaux grasses

Les deux objectifs majeurs pour ce type de peau sont de réguler la production de sébum et de matifier.
En parallèle, il convient de purifier la peau exposée à l’action de bactéries pouvant causer des boutons.
Sans oublier d’hydrater et de nourrir la peau.
1.    Nettoyer la peau
Comme tous les autres types, la peau grasse doit en premier lieu être nettoyée soigneusement matin et soir avant l’application des autres soins.
Le bon produit : un gel moussant purifiant bio, à rincer à l’eau pour une agréable sensation de fraîcheur et de propreté. Ce soin nettoyant ne doit pas pour autant être trop moussant, signe qu’il contient des tensio-actifs, lesquels vont éliminer le film hydrolipidique de surface et assécher. La réponse de la peau à cette agression sera une production accrue de sébum.
Un hydrolat de lavande (purifiant) ou de romarin à verbénone (régulateur de la production de sébum) bio peuvent venir compléter le nettoyage de la peau, avant application du soin de jour ou de nuit.
Par contre, les laits démaquillants ne conviennent pas au nettoyage des peaux grasses car ils sont trop riches.

2.    Hydrater
Les besoins en eau d’une peau grasse seront comblés par l’application d’un soin à la texture légère qui pénètre rapidement sans laisser de film en surface.
Il existe aussi des soins fluides à l’action rééquilibrante, parfaits pour éviter de briller en cours de journée.
Ces soins peuvent en plus offrir une action matifiante s’ils contiennent, par exemple, de la poudre de riz, de l’argile blanche ou de la sève de bambou.

3.    Nourrir
Les huiles végétales ne sont pas interdites aux peaux grasses et certaines leur sont même bénéfiques comme :
-    L’huile de jojoba bio : sa texture est sèche et elle est séborégulatrice.
-    L’huile de noisette bio : non grasse, elle est en plus non comédogène.
-    L’huile de macadamia bio : elle est très fluide et pénètre très facilement.
-    L’huile de sésame bio : elle nourrit mais sans laisser de film gras en surface.
Ces huiles seront de préférence appliquées le soir, seules, après nettoyage de la peau.

4.    Purifier
Enfin, un masque à l’argile verte ou jaune, une fois par semaine, vient compléter la routine beauté pour absorber le sébum en excès, les toxines et impuretés et resserrer les pores de la peau.
L’argile peut être appliquée seule ou mélangée à un hydrolat de camomille (astringent et rééquilibrant) ou de lavande (purifiant et apaisant) bio. A laisser poser 5 à 10 minutes, puis à rincer à l’eau tiède.


Attention, fragile !

Une peau grasse n’en est pas moins sensible et réactive.
Une erreur courante consiste à utiliser des produits trop « décapants » destinés à éliminer le sébum en excès, et à purifier mais ce faisant, ils agressent la peau et la rendent réactive.
Autre faux pas à éviter : exfolier trop souvent une peau grasse car l’action mécanique du gommage va exciter les glandes sébacées et les inciter à produire encore plus de sébum.
Il est toutefois possible de gommer en douceur une fois par semaine la peau pour favoriser l’élimination des cellules mortes et des toxines qui ternissent son éclat.
Les bons produits : des exfoliants naturels au grain très fin et non agressifs comme les fibres de bambou, les akènes de fraise, la rose musquée en poudre ….
Ou encore une éponge konjac : accessoire de beauté star au Japon, cette éponge végétale riche en fibres nettoie délicatement la peau sans l’agresser, désincruste et resserre les pores. Elle convient aux peaux grasses même si elles sont sensibles.

Si la peau grasse comporte en plus des boutons, il existe des solutions très efficaces du côté de la phytothérapie et de l’aromathérapie :
-    La bardane et la pensée sauvage sont deux plantes connues pour être d’excellents dépuratifs cutanés. Elles contribuent  à assainir la peau tout en ayant une action antibactérienne. Il est important de préciser que sous leur action, la peau va éliminer dans un premier temps davantage de toxines. Il est donc possible d’observer au début de la cure « belle peau » une recrudescence de boutons. Ils sont justement le signe que les plantes font leur effet et que la peau avait bien besoin d’être nettoyée. Une fois cette détox de la peau réalisée, elle  sera beaucoup plus saine et nette.
o    Ces deux plantes peuvent être prises sous forme de comprimés, gélules ou encore d’ampoules buvables.
-    L’extrait de pépins de pamplemousse bio : bien connu pour stimuler les défenses immunitaires en hiver, il est aussi très efficace en application locale sur les boutons du fait de ses propriétés antiseptiques et antibactériennes.
-    L’extrait de craijiru bio : cette plante amazonienne aux propriétés astringentes et protectrices est aussi très efficace pour nettoyer les impuretés de la peau et éliminer les points noirs. Il s’utilise directement sur la zone concernée, sur un petit morceau de coton ou sous forme de roll’on très pratique.
-    Les huiles essentielles de lavande ou tea tree bio : à appliquer pures sur le(s) bouton(s), à l’aide d’un coton-tige.



Enfin, il existe aussi un lien entre le mode alimentaire et le type de peau. Ainsi, une alimentation riche en graisses saturées, produits laitiers, sucreries, plats cuisinés… prédispose à une peau grasse et des boutons. Pour une peau nette et saine, mieux vaut leur préférer les protéines maigres (volailles, poissons), les légumes et fruits frais, les oléagineux, les huiles végétales de première pression à froid. Et faire une cure détox au printemps et à l’automne pour assainir l’intérieur dont la peau est le reflet.