► Retour à la home
Annuaire Vert
Dossier produit
Soin du visage
L’acné et les problèmes de peau post exposition soleil

L’acné et les problèmes de peau post exposition soleil

Ne dit-on pas que le soleil est bien souvent trompeur ? S’il nous sublime l’espace de quelques semaines et nous donne l’illusion d’améliorer temporairement les lésions de l’acné, il ne s’agit en fait que d’un leurre qui ne sera malheureusement que de courte durée. Une fois la rentrée passée, une rechute automnale est très souvent courante. La peau peut également souffrir de sécheresse et devenir terne ou encore perdre de sa fermeté. Zoom sur ces phénomènes récurrents et leurs solutions au naturel.

 

L’acné rebond

Les effets du soleil, s'ils semblent bénéfiques, ne durent jamais bien longtemps. Au retour des vacances, il n’est pas rare d’observer ce que l’on appelle un « rebond d’acné », qui non content de miner le visage, mine également notre moral.

Rappelons que l’acné est une dermatose inflammatoire chronique du canal pilosébacé. Les lésions associées à l’acné peuvent être de 2 types : « rétentionnelles » (comédons ou microkystes) ou inflammatoires (papules, pustules, nodules ou kystes nodulaires). Le plus souvent, les deux types de lésions coexistent : on parle alors d’acné mixte.


A quoi est-ce dû ?
Il faut bien comprendre que le soleil diminue l’inflammation transitoirement mais accroît la comédogénèse, à savoir la formation de points noirs et comédons.
Cette photo-aggravation secondaire s’explique par l’épaississement du stratum corneum sous l’effet des UV (épaississement de la couche superficielle de la peau, ce qui tend à boucher ses pores) et l’oxydation du squalène  (augmentation de la comédogénèse).
Ainsi, le sébum qui ne peut pas s'évacuer favorise la formation de boutons noirs et de microkystes, lesquels arriveront à maturité et se manifesteront au retour de vacances, expliquant les fréquentes rechutes d'acné quelques semaines après la rentrée.

Le programme personnalisé

  • Favoriser le désengorgement des pores par des exfoliations ciblées et douces
  • Equilibrer la sécrétion de sébum
  • Purifier la peau afin d’éviter la prolifération bactérienne


Le rituel de beauté à adopter

  • Nettoyer la peau matin et soir à l’aide d’un produit nettoyant purifiant. Le mieux est de privilégier une formule douce qui ne sera pas trop décapante pour la peau.
  • Assainir la peau afin de limiter la prolifération des bactéries responsables des infections en appliquant par exemple des hydrolats aux vertus purifiantes.
  • Hydrater la peau avec des émulsions adaptées contenant des actifs sébo-régulateurs afin de protéger la peau, tout en évitant la surproduction de sébum.


Astuce : même si il est vivement conseillé de ne pas triturer un bouton ou point noir, il se peut parfois que la tentation soit trop forte. Dans ce cas, penser à appliquer à l’aide d’un coton tige une goutte d’huile essentielle désinfectante sur le bouton en question.

Les bons actifs naturels

  • Le zinc connu pour son action séborégulatrice, antibactérienne et anti-inflammatoire.
  • Les acides de fruits ou AHA qui purifient la peau en éliminant le surplus de sébum et de cellules mortes.
  • Les huiles essentielles de tea tree, fragonia, palmarosa et manuka.
  • Les hydrolats d’achillée millefeuille, lavande, tea tree et romarin.

 

 

Une peau déshydratée

Fragilisée par un excès de rayons UV, la peau se déshydrate et nécessite alors une attention toute particulière.

Le programme personnalisé

  • Hydrater la peau en surface ainsi qu’en profondeur
  • Maintenir et renforcer l’équilibre cutané en renforçant le film hydrolipidique


Le rituel de beauté à adopter

  • Nettoyer la peau à l’aide d’un lait ou d’une huile sans rinçage.
  • Le matin, hydrater la peau avec une émulsion riche en actifs hydratants.
  • Le soir, appliquer une huile végétale pour maintenir et renforcer l’équilibre cutané en retenant l’humidité de l’épiderme et en renforçant le film hydrolipidique.


Les bons actifs naturels

  • L’acide hyaluronique (un glycosaminoglycane qui constitue l'un des éléments les plus importants de la matrice extracellulaire) qui a la capacité exceptionnelle de rétention d'eau et permet ainsi d’hydrater et de "repulper" la peau.
  • Les hydrolats d’hélichryse italienne et de fleur d’oranger.
  • Les huiles végétales d’onagre, chanvre, argan, avocat et germe de blé.
  • Les huiles essentielles de myrrhe, néroli, petitgrain et bois de rose.
  • Le miel et le lait de jument.

 

 

L’élastose solaire

Si seulement 20% des UVA pénètrent dans le derme, cela suffit cependant pour provoquer de nombreuses altérations au sein de la peau et surtout dans le derme, couche profonde qui forme le « matelas de soutien » et donne son élasticité à la peau. Après une exposition au soleil prolongée et mal protégée, le nombre de fibroblastes et la production de collagène diminuent, entraînant une perte d’élasticité de la peau, un relâchement cutané, et la formation progressive de profonds sillons.

Le programme personnalisé

  • Redensifier, raffermir, redessiner l’ovale du visage
  • Relancer l’activité cellulaire
  • Stimuler en profondeur
  • Nourrir la peau


Les bons actifs naturels

  • Des actifs marins ciblés comme l’aosaïne ou des algues brunes du type laminaires.
  • Des huiles essentielles de rose ou d’encens.
  • Des huiles végétales d’argan, d’argousier ou de figue de barbarie.
  • Des actifs naturels ciblés comme le squalane végétal, les céramides végétales ou le collagène végétal.

 

 

Apparition de taches pigmentaires ou lentigo

Les expositions répétées aux UV peuvent également provoquer sur la peau l’apparition de taches pigmentaires aussi bien sur les mains, les bras, le décolleté que sur le visage. S’il n’est pas simple de s’en débarrasser, le mieux est de ne pas tarder à s’en préoccuper, via des soins ciblés. 

Le programme personnalisé

  • Accélérer le renouvellement cellulaire à l’aide de gommages et d’actifs régénérants
  • Stimuler la micro-circulation sanguine
  • Hydrater et unifier le teint


Les bons actifs naturels

  • Des acides de fruits ou AHA.
  • De la vitamine C stabilisée qui atténue et prévient les taches pigmentaires dues au soleil (dosage recommandé 3 à 5%) grâce à son action inhibitrice de la tyrosinase.
  • Des huiles essentielles de carotte ou céleri.
  • Un macérât huileux de lys.
  • Des hydrolats de citron ou nard.

 

 


Ce site Internet est votre espace. Faites-le vivre !


Laissez vos commentaires, complément d'information et retours d'expériences ci-dessous.