► Retour à la home
Annuaire Vert
Dossier produit
Huiles végétales
L’huile de coco bio, pour la santé et la beauté

L’huile de coco bio, pour la santé et la beauté

L’huile de coco est désormais considérée comme une graisse saine après avoir été un temps boudée.
En effet, on lui reconnaît aujourd’hui de nombreux atouts grâce notamment à ses TCM (triglycérides à chaîne moyenne), et on a récemment découvert que l’huile de coco pourrait en plus protéger contre certaines pathologies comme la maladie d’Alzheimer.
Sous la coquille, la noix de coco renferme donc de multiples bienfaits pour la santé, mais aussi pour la beauté de la peau.


Les atouts de l’huile de coco biologique

L’huile de coco contient très majoritairement des acides gras saturés, mais qui sont bénéfiques pour la santé, contrairement à d’autres acides gras de ce type. En effet, on recense dans l’huile de coco des acides gras spécifiques, les TCM (dont l’acide laurique) qui ne sont pas stockés sous forme de graisses, mais qui sont très facilement utilisés par le corps et fournissent ainsi rapidement de l’énergie aux cellules. Par contre, il convient de préciser qu’elle ne contient pas les acides gras les plus essentiels, dont les Oméga 3.

L’huile de coco est une huile intéressante pour la santé :

-    Elle augmente la résistance générale de l’organisme car elle est antibactérienne, antiseptique et antifongique grâce aux acides laurique et caprylique.
-   Elle diminue le stress oxydatif, et protège ainsi l’organisme du vieillissement grâce à ses antioxydants naturels : composés phénoliques, manganèse, cuivre, sélénium et vitamine E.
-    Elle améliore l’absorption du calcium.
-    Elle protège les muqueuses de l’estomac et des intestins.
-    Elle améliore la qualité de la flore intestinale.


L’huile de coco bio pour la prévention de la maladie d’Alzheimer

Par ailleurs, les TCM de l’huile de coco favorisent la production de corps cétoniques, substances  naturellement produites par le corps à partir des graisses. Ces corps cétoniques sont utilisés comme carburant de substitution quand le corps ne peut pas, ou plus, utiliser le glucose, sa première et principale source d’énergie. Dans la maladie d’Alzheimer, le cerveau n’est justement plus capable d’utiliser correctement le glucose, privant ainsi les neurones de ce nutriment qui leur est si essentiel. C’est alors que les corps cétoniques issus des TCM peuvent venir en remplacement pour nourrir, mais aussi protéger, le cerveau.
L’huile de coco bio serait donc intéressante pour prévenir la maladie d’Alzheimer.

Grâce à ses TCM, l’huile de coco n’est donc pas stockée car elle est utilisée et brûlée facilement. De plus, elle semble augmenter la dépense énergétique au repos. Enfin, elle favorise la satiété. C’est donc une huile à privilégier quand on surveille sa ligne.


L’huile de coco bio s’invite en cuisine

L’huile de coco bio contient très peu d’AGPI (Acides Gras Poly-Insaturés) : elle reste donc très stable à la cuisson. Solide à une température inférieure à 24°C, elle s’utilise comme un beurre, puis devient liquide à plus de 25°C, comme une huile classique ce qui permet de moduler ses utilisations.
Exotique, riche en saveurs et très parfumée, elle apporte beaucoup de douceur aux aliments auxquels elle est associée.

Comment consommer l’huile de coco ?

- Crue : tartinée sur du pain, dans une mayonnaise, dans des smoothies aux fruits ou aux légumes…
- Cuite : en friture (beignets de légumes) ; au wok, sur des légumes, du tofu, du seitan, du poulet… ; dans des soupes, des tartes salées, avec des pommes de terre, du riz…
- Dans des desserts : cakes, crêpes, muffins aux fruits, flans, truffes au chocolat (en remplacement du beurre).


L’huile de coco bio pour la beauté de la peau et des cheveux

L’huile de noix de coco est aussi très intéressante pour la peau : elle est nourrissante, hydratante, anti-âge, tonifiante. Elle apaise les irritations, répare la peau après une exposition prolongée au soleil, redonne un bel éclat au teint.

Grâce à l’acide laurique, elle possède une très forte affinité avec les protéines du cheveu. Elle est donc conseillée pour nourrir en profondeur, fortifier et densifier les cheveux.
Enfin, grâce à son parfum exotique et délicat, elle évoque les vacances.

Ses meilleures utilisations côté beauté : 

-    En masque sur les cheveux (surtout secs ou crépus), avant le shampooing.
-    Pour démêler les cheveux, les lisser, les faire briller et les rendre plus soyeux.
-    En baume nourrissant et onctueux sur les lèvres gercées.
-    Sur les zones les plus sèches du corps en hiver ou après la douche ou un bain quand l’eau du robinet est très calcaire.
-    En massage, seule, ou en y ajoutant éventuellement des huiles essentielles aux vertus apaisantes, énergisantes, circulatoires, minceur…
-    Comme anti-poux naturel pour les enfants car elle asphyxie ces parasites.


L’huile de coco bio pour la santé buccale

Par ailleurs, l’huile de coco bio peut être utilisée pour l’hygiène et la santé de la bouche selon la méthode de « oil pulling », autrement dit comme huile de tirage ou de traction. Pour ce faire, il suffit de mettre dans sa bouche 1 cuillère à soupe d’huile de coco bio, puis de la faire circuler pendant 15 à 20 minutes.

La langue pousse puis tire l’huile devant et derrière les dents, avec, comme bienfaits :

-    Une haleine plus fraîche.
-    Des dents plus blanches.
-    Une bouche protégée contre les bactéries grâce à l’action de l’huile et à ses propriétés antibiotiques et antibactériennes naturelles.
-    Moins d’irritations, de saignements, de gonflements des gencives.
-    Moins de caries.

 
Toutes les huiles de coco ne se valent pas. Conseillez à vos clients une huile bio évidemment, mais aussi extra-vierge, non blanchie et idéalement crue et fraîche (pour cela, le temps écoulé entre le pelage et le pressage de la chair de noix de coco ne doit pas dépasser 48 heures).
L’huile de coco n’est certes pas une huile miracle (comme aucun aliment d’ailleurs) et n’est pas destinée à remplacer les huiles plus traditionnelles. Elle trouvera toutefois sa place dans notre alimentation, pour compléter et varier nos apports en matières grasses.

 

Pour aller plus loin …


Ce site Internet est votre espace. Faites-le vivre !

Laissez vos commentaires, complément d’information et retours d’expériences ci-dessous.