► Retour à la home
Annuaire Vert
Dossier produit
Viandes
Le seitan une alternative à la viande

Le seitan une alternative à la viande

Des consommateurs de plus en plus nombreux se détournent de la viande et du poisson, que ce soit pour des raisons de santé ou éthiques, ou les deux à la fois.
Seulement, supprimer les aliments carnés, sources de protéines complètes et assimilables ne va pas toujours de soi.
En effet, comment s’assurer que ce nouveau régime nous apporte tous les nutriments dont nous avons besoin ?
Une des meilleures alternatives à la viande est le seitan, que l’on trouve essentiellement en magasins bio.

 

Qu’est-ce que le seitan ?

Le seitan est un aliment fabriqué à base de protéine de blé ou d’épeautre (gluten).

Le philosophe japonais George Ohsawa, symbole de la macrobiotique (1893-1966) a fait découvrir le seitan bio à l’Occident dans les années 1960.

Il semble que ce soit lui qui ait invité le mot seitan, combinaison de sei (« être, devenir, à base de ») et de tan (première syllabe de tanpaku, « protéine »)En d’autres termes, ‘seitan’ signifie ‘à base de protéines’.

On l'appelle aussi « nourriture de Bouddha » et wheat gluten (gluten de blé) en anglais. Dans la cuisine japonaise, le seitan est souvent traduit par ‘fu’ qui signifie ‘gluten’.

Il se prépare en lavant une pâte crue de farine de blé complet enfermée dans un sac de tissu, jusqu'à ce que tout l'amidon soit parti et qu'il ne reste plus que le gluten. Celui-ci, une fois séché, peut être réduit en poudre pour être mélangé à d'autres ingrédients.

 

D’où vient le seitan ?

Le seitan fut découvert en Chine et au Japon il y a plus de 1 000 ans par les Bouddhistes Zen en tant que succédané de viande ou de poisson.

Le seitan était mangé par des moines bouddhistes chinois Mahayana, qui étaient des végétaliens très strictsIl est utilisé comme source de protéines dans le végétalisme et le végétarisme.

Sur le plan nutritionnel, le seitan est un aliment riche en protéines (30 %), ne contenant quasiment pas de graisse et sans cholestérol ni purine. Il contient également des vitamines B2 et du fer.

 

Qui consomme le seitan ?

Dans la cuisine végétarienne et végétalienne, le seitan est consommé pour son apport protéiné ou en remplacement de la viande. Il ne contient pas de purine, pas de cholestérol, pas de graisse saturée et est pauvre en graisses, mais riche en protéines. De nombreux végétariens et végétaliens préfèrent le seitan bio au tofu ou tempeh.

Dans la cuisine vietnamienne, le seitan est souvent appelé ‘mi cang’ ou ‘mi can’ et fait ainsi référence au gluten de blé. Avec le tofu, le seitan est un aliment de la cuisine bouddhiste vietnamienne, fortement influencée par la Chine.

Dans la cuisine végétarienne et végétalienne, le seitan est consommé pour en remplacement de la viande. De nombreux végétariens et végétaliens préfèrent le seitan bio au tofu ou tempeh.

 

Comment cuisiner le seitan ?

Même si on peut le préparer soi-même, il est aisé de trouver du seitan déjà prêt. Il se présente sous forme de bloc et se prête, comme la viande, à de très nombreuses préparations culinaires. Il est aussi facile à cuisiner que le tofu, à une différence près : il a un léger gout de viande quand le tofu est assez insipide. Vous pouvez donc l’utiliser dans des sauces « bolognaises », dans un chili-con-seitan, dans des veggie burgers….

 

Quelques recettes à base de seitan


Blanquette végétarienne (pour 4 personnes)

  • 200 grammes de seitan
  • 200 grammes de champignon de Paris
  • 1 carotte
  • 5 cl de vin blanc
  • 25 cl d'eau
  • 10 cl de crème de soja
  • 0.5 oignon
  • 2 cuillères à soupe de sauce soja
  • 1 cuillère à soupe de purée d'amandes
  • 1 pincée de muscade
  • sel
  • poivre du moulin

 

1 Rincer et découpez les champignons en cubes.

2 Emincer grossièrement l’oignon et le seitan.

3 Peler la carotte puis la découper en rondelles.

4 Faire revenir le tout dans 1 sauteuse à feu vif, avec un fond d’huile, remuez régulièrement.

5 Lorsque les oignons deviennent translucides, ajouter la muscade, le vin blanc, la sauce de soja, l’eau et le soja cuisine.

6 Remuer bien et laisser cuire 20mn à feu moyen (faible bouillonnement).

7 Terminer en délayant la purée d’amande et le jus de citron et servez avec des légumes de saison.

 

Sauce bolognaise au seitan

  • 250 g de seitan
  • 1 grosse boîte de tomates pelées au jus
  • 2 gros oignons
  • 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • 1 cuillère à soupe de sucre en poudre
  • 1 gousse d’ail
  • Sel


1 Couper le seitan en morceaux et le passer au mixer afin d’obtenir des granulés qui ressemblent à de la viande hachée.

2 Émincer les oignons et les mettre dans une sauteuse avec l’huile d’olive et faire revenir 5 minutes à feu vif en remuant sans cesse.

3 Baisser le feu et ajouter le seitan mixé puis mélanger.

4 Verser dans la préparation la boîte de tomates au naturel, écraser les tomates entières et mélanger. Ajouter la gousse d’ail hachée.

5 Ajouter une demi boîte d’eau à la sauce et laisser bouillir à petit feu.

6 Ajouter une cuillère à soupe rase de sucre en poudre pour l’acidité de la tomate. Saler

7 Laisser mijoter tout doucement pendant une demi-heure.   

 

Chili con seitan (pour 4 personnes)

  • 400g de seitan haché
  • 2 gros oignons jaunes
  • 3 gousses d’ail écrasées
  • un bouquet de thym frais ou une cuillère à soupe de thym sec piment de Cayenne
  • 400 g de riz blanc
  • 500 g de pulpe de tomate
  • 2 poivrons rouges
  • 1 petite boîte de maïs
  • 1 petite boîte de haricots rouges
  • 1 cuiller à soupe de concentré de tomate ou de tomates séchées -
  • une cuillère à soupe de paprika doux
  • une cuillère à café de cumin en poudre
  • une cuillère à café de gingembre

 

1 Ciseler les oignons et écraser l’ail.

2 Chauffer l’huile progressivement dans une cocotte en fonte ou dans un wok, puis saisir et suer les oignons et l’ail.

3 Ajouter le seitan hâché dans la cocotte et saupoudrer avec le cumin, le gingembre, le paprika et le piment. Mélanger

4 Éplucher les poivrons et les détailler en lanières puis les confire dans un filet d’huile

5 Monder, épépiner et concasser les tomates.

6 Ajouter les tomates concassées, mélanger et laisser mijoter calmement et à feu doux une dizaine de minute et à couvert.

7 Ajouter les lanières de poivrons confits.

8 Egoutter et rincer le maïs et les haricots rouges et les ajouter

9 Cuire le riz façon créole c'est à dire à l’eau salée à frémissement une dizaine de minutes.

 

Placer le riz en couronne dans les assiettes et verser le chili au centre.

Vous pouvez également servir le chili avec des tortillas ou des galettes de sarrasin