► Retour à la home
Annuaire Vert
Dossier produit
Condiments
Les épices et condiments bio incontournables

Les épices et condiments bio incontournables

Les épices sont traditionnellement utilisés dans différents pays du monde depuis des millénaires et ont longtemps été considérés comme des biens très précieux et comme valeur de change dans l’histoire.
Chez nous, à part pour certains comme le poivre ou la cannelle, leur usage ne s’est pas développé à grande échelle.
Ils gagnent pourtant à être connus tant la liste de leurs bienfaits est longue : digestifs, protecteurs, aromatiques, conservateurs, colorants…
Voici les plus incontournables à mettre en avant dans vos rayons.


La longue tradition des épices

Si les épices ont d’abord été utilisés pour prolonger la conservation des aliments, voire pour masquer un goût et une odeur quelque peu suspects, ils ont aussi à leur actif de multiples vertus :
-    Riches en arômes, ils rehaussent les saveurs des aliments auxquels ils sont mélangés, et comme ils seront très concentrés en principes actifs, il suffit d’en mettre très peu pour parfume, ce qui permet ainsi d’alléger la recette.
-    Conférant aux plats beaucoup de goût, ils permettent aussi de réduire la quantité de sel (rappelons que notre consommation de sel est encore bien supérieure à nos besoins), mais aussi de sucre.
-    Ils favorisent la digestion grâce à des principes actifs bien spécifiques (huiles essentielles en général) en stimulant les sécrétions digestives, en favorisant le travail du foie, en réduisant les ballonnements et les gaz, en assainissant le tube digestif…
-    Ils protègent contre les attaques des radicaux libres, molécules très agressives pour les cellules qui accélèrent le vieillissement à différents niveaux. Ils doivent cette protection à leurs antioxydants très puissants. On prête à certains d’entre eux (curcuma notamment) des effets protecteurs contre le cancer.
-    Ils colorent naturellement les aliments.

Précisons toutefois que les personnes sujettes aux brûlures d’estomac, aux hémorroïdes, souffrant d’un intestin irritable doivent les consommer avec parcimonie, voire les éviter tout simplement.


Les Top 10 des épices et condiments

Dans la grande famille des épices, aromates et condiments, voici les plus intéressants à mettre en avant dans vos rayons.
Cardamone
Pour les Indiens, elle est la « reine des épices ». Elle stimule l’appétit, améliore la digestion, favorise la sécrétion de salive. C’est aussi un bon tonique nerveux et un anti fatigue.
Comment la consommer ? Avec du riz, dans un curry de légumes, dans des desserts, une boisson chaude (lait, thé, café.…).

Cannelle

Originaire de Ceylan (Sri Lanka), elle figure parmi les meilleurs aliments antioxydants. Elle est aussi digestive, stimulante de l’immunité, antispasmodique, dépurative, sédative (elle favorise un bon endormissement) et pourrait être utile pour prévenir le diabète et diminuer le taux de cholestérol sanguin.
Elle possède une saveur douce et sucrée qui la rend très agréable.
Comment la consommer ? En version sucrée : dans des crumbles, le pain d’épices, une compote de pomme ou de poire… En version salée : dans un tagine d’agneau par exemple.
Mais aussi dans un vin chaud.
Les bons accords : avec le gingembre.

Clou de girofle

Très riche en phénols, c’est un très bon antioxydant. Il est aussi antiseptique, cicatrisant, analgésique (grâce à l’eugénol) et anesthésiant local, d’où son usage traditionnel en cas de maux de dents.
Comment le consommer ? Dans une sauce, une marinade, planté dans un oignon. Mais aussi piqué en grand nombre sur une orange pour faire une « pomme d’ambre » ou pomander très décorative et parfumée, pour célébrer Noël.

Cumin

Il provient d’Egypte où ses vertus digestives sont bien connues. Son huile essentielle améliore la digestion en activant les sécrétions du tube digestif. Il est aussi très antioxydant, améliore aussi l’assimilation des matières grasses et purifie le sang.
Comment le consommer ? Dans des ragouts, des currys. Il s’accorde particulièrement bien avec les choux et les légumes secs dont facilite en prime la digestion.

Curcuma

Très riche en antioxydants, il est reconnu pour être anti-inflammatoire grâce à sa curcumine qui est aussi responsable de sa couleur jaune soutenu.
Il est très bénéfique pour la digestion : il augmente la sécrétion de bile, protège les muqueuses gastriques et facilite le travail du foie. Il pourrait protéger contre certains cancers.
Pour optimiser son efficacité, le mieux est de l’associer au poivre dont la pipérine agit en synergie avec la curcumine. Et comme il n’est pas très bien absorbé par l’organisme, il vaut mieux le mélanger à de l’huile.
La poudre de curcuma ayant tendance à s’éventer et à s’oxyder, vous pouvez aussi proposer à vos clients son rhizome, à piler au mortier juste avant de l’ajouter à des plats.
Comment le consommer ? Dans des marinades, des plats chauds, en infusion, dans des gâteaux auxquels il donnera un goût inattendu et une bien jolie teinte jaune.
Les bons accords : avec le romarin, l’ail et le poivre bien sûr.

Gingembre

Ce rhizome est un excellent anti-nauséeux, à conseiller aussi bien en cas de lourdeurs digestives, mal des transports, mais aussi durant la grossesse.
Il est aussi aphrodisiaque car il augmente la circulation du sang dans les organes sexuels.
Comment le consommer ? Râpé ou coupé en morceaux dans des sautés, avec des poissons, dans un dessert au chocolat. Il est aussi excellent dans une tasse d’eau chaude, avec éventuellement un peu de citron et de miel. Confit, il est parfait pour finir le repas sur une note sucrée, tout en agissant positivement sur la digestion.

Noix de muscade

Elle est traditionnellement conseillée contre les troubles respiratoires et rhumatismaux. Grâce à son huile essentielle, elle est antispasmodique, anti-nauséeuse, antalgique, carminative...
Comment la consommer ? Dans une sauce béchamel, avec des poissons, dans des gougères au fromage… Mais aussi, dans des desserts aux fruits cuits ou à base de chocolat.

Piment

Cet épice a la réputation d’être très fort (à cause de la capsaïcine) et est bien souvent évité du fait de la sensation de chaleur et de brûlure en bouche qu’il provoque. Pourtant, grâce justement à sa capsaïcine, il améliore la digestion en diminuant les lourdeurs et en stimulant les sécrétions digestives. De plus, il favorise la satiété et augmente le métabolisme de base, contribuant ainsi au contrôle du poids.
Comment le consommer ? Dans des plats traditionnels d’ailleurs (chili con carne, salsa verde, harissa, goulash…), un curry, avec du maïs. De plus, il se marie très bien avec le cacao et permet de préparer d’étonnantes et savoureuses recettes de truffes ou de chocolat chaud.
Attention, en cas d’intestin irritable, mieux vaut l’éviter.

Poivre noir

Il figure parmi les épices les plus connus et les plus consommés. Il améliore la digestion, stimule les papilles digestives, favorise la sécrétion d’acide chlorhydrique par l’estomac. La médecine ayurvédique le préconise pour soigner la toux. Grâce à la capsïcine, c’est aussi un puissant anti-douleur et sa pipérine lui confère des vertus anti-inflammatoires.
Comment le consommer ? Dans une sauce pour accompagner une viande grillée, sur une poêlée de légumes, en petite quantité sur des fraises, dans un vin chaud…
Les bons accords : avec du curcuma, des baies roses…

Safran

Issu des stigmates de la fleur d’un crocus, le safran est un des épices les plus chers. En Orient, il est traditionnellement conseillé contre la dépression. Mais il est aussi digestif, analgésique, tonique, stimulant du foie, fluidifiant du sang…
Pour bénéficier d’une qualité optimale, il est préférable de le choisir en pistils et non en poudre.
Comment le consommer ? Dans des soupes ou des bouillons, avec des poissons ou des moules, dans une moutarde, un sirop, un chutney, en infusion, dans du sucre pour lui donner une couleur dorée et le parfumer…


Les épices ravissent les papilles, mais au-delà de l’alimentation, il convient aussi de leur reconnaître des atouts pour la santé.
Pour leur faire connaître ou simplement donner envie à vos clients d’en acheter, l’idéal est de les mettre en avant via des animations avec dégustation, voire même au cours d’ateliers pour présenter les meilleures façons de les accommoder.
Profitez-en pour valoriser leurs origines et leur qualité bio garantissant l’absence de procédés ionisants et le recours aux pesticides.
Enfin, conseillez bien à votre clientèle de bien les conserver au frais, au sec et à l’abri de la lumière pour les protéger de l’oxydation et préserver leurs précieux arômes.

 

 

Pour aller plus loin …


Ce site Internet est votre espace. Faites-le vivre !

Laissez vos commentaires, complément d’information et retours d’expériences ci-dessous.