► Retour à la home
Annuaire Vert
Dossier produit
Huiles essentielles
Les formidables bienfaits de l’huile essentielle « tea tree » pour votre peau

Les formidables bienfaits de l’huile essentielle « tea tree » pour votre peau

Bien connue et très utilisée pour ses propriétés antibactériennes, antifongiques et anti-virales, l’huile essentielle de tea tree est une formidable alliée de la peau.

Mais tout d’alors, permettez-moi de vous présenter cette huile extraordinaire qui nous vient de loin.

Elles est connue sous les Noms communs d’Arbre à thé, Tea tree et Mélaleuque à feuilles alternées, son Nom latin est Melaleuca alternifolia, de la famille botanique des Myrtacées .

Les parties distillées sont la feuille et le rameau de cet arbuste haut de 4 à 6m, originaire d’Australie et très différent du théier, malgré son nom ! On obtient l’huile essentielle par entraînement à la vapeur des parties distillées durant environ 3 h, avec un rendement oscillant entre 1 et 2 %. Il faut donc 100 kg d’arbre à thé pour obtenir environ 1,5 litre d’huile essentielle. L’huile essentielle de tea tree est très liquide et sa couleur est légèrement jaune (voire incolore). Son odeur très caractéristique et puissante évoque le camphre. Agréable cependant, elle est assez exploitée en cosmétique.

Le nom de « tea tree » aurait été donné par le capitaine James Cook lors de son voyage autour du monde, lorsqu'en 1770, il aborda la côte est d'Australie et que les marins firent du thé avec les feuilles d'un arbre de la famille des Myrtacées. Les feuilles de divers Melaleuca étaient traditionnellement utilisées par les aborigènes d'Australie contre le rhume, la fièvre et les congestions. Ils écrasaient les feuilles pour en inhaler l'essence ou les faisaient infuser pour en boire la tisane. La première étude des propriétés médicinales de l'huile essentielle de mélaleuca remonte à Penfold en 1920 et marque le début de l'utilisation de l'huile plutôt que de la plante fraîche. Le chimiste australien, Penfold, montra que l'huile avait une activité antimicrobienne 11 fois supérieure à celle du phénol, le désinfectant commun de l’époque. Cette découverte se répand très vite, tant est si bien qu'au début de la seconde guerre mondiale, le gouvernement australien offre un flacon d'huile essentielle de Tea tree dans chaque trousse à pharmacie de l'armée et de la marine australienne.

C'est une huile volatile, de couleur jaune pâle, d'odeur balsamique, légèrement épicée, qui renferme plus d'une centaine de substances dont de nombreux mono- et sesquiterpènes. Le composant majoritaire est le terpinène-4-oln 2 qui serait le principal responsable de l'activité antimicrobienne de l’huile. L’huile essentielle d’arbre à thé bénéficie d’une excellente tolérance cutanée, même si elle peut être asséchante. Elle peut être utilisée chez la femme enceinte de plus de 3 mois et chez l’enfant de plus de 3 ans, en la diluant dans une huile végétale. Certains composés naturels contenus dans cette huile essentielle peuvent présenter un risque d’allergie chez certaines personnes sensibles lorsque l'huile essentielle est incorporée dans une composition cosmétique (selon le 7ème Amendement de la Directive Européenne relative aux produits cosmétiques (2003/15/CE) : limonène.

Afin de faciliter l'appréciation de sa qualité, une norme spécifie certaines caractéristiques de l'huile essentielle, dont un taux minimum de 30 % de terpinène-4-ol, sans limite supérieure, et au plus 15 % d'eucalyptol (appelé aussi 1,8-cinéol) sans limite inférieure.


Ses propriétés sont très nombreuses et variées :

  • Antibactérienne majeure, dite « à large spectre », elle est active sur presque tous les microbes, parasites, champignons, virus, y compris les staphylocoques et colibacilles.
  • Antiseptique, elle désinfecte les blessures.
  • Antiparasitaire, on l’utilise contre les parasites intestinaux et cutanés.
  • Antifongique, elle s’attaque aux champignons responsables des mycoses (de l’ongle, vaginale, intestinale ou de la peau)

 


Concernant la zone cutanée, voici ses principales indications :

Acné : appliquer à l’aide d’un coton-tige une goutte pure directement sur le bouton

Herpès labial : 2 gouttes pures directement sur le bouton d’herpès, dès l’apparition des premiers picotements et toutes les 2 heures

Infections cutanées (bactériennes, virales, fongiques) : en application locale

  • furoncle : 1 goutte d’HE de tea tree, 1 goutte de lavande officinale, 1 goutte de Cannelle de Chine, 1 goutte de géranium mélangées à de l’alcool à 60°, 2 fois par jour
  • impétigo : 1 goutte mélangée à une goutte d’huile essentielle de géranium rosat,
  • mycose du pied ou cutanée : 1 goutte 2 à 3 fois par jour. La patience s’impose, le traitement peut prendre jusqu'à 3 semaines

Affections buccales : Inflammation des gencives, ulcère buccal, aphte : en application cutanée diluée avec un peu d’eau. Faire un bain de bouche, puis recracher ; mettre une goutte sur la brosse à dents avant le dentifrice et laver les dents, ce qui a d’ailleurs pour réputation de blanchir les dents

Peaux grasses : en application cutanée diluée avec une crème de jour ou en masque (voir recette ci-dessous), ou 2 gouttes dans un bol d’eau chaude, en sauna facial

Pieds fatigués ou meurtris : 2 gouttes sur du gros sel dans un bain de pieds tiède

Piqûre d’insecte : 1 trace directement sur la piqûre

Radiothérapie (et coups de soleil) : en application cutanée diluée avec une huile végétale de millepertuis , et masser la partie concernée

Verrue plantaire : 1 goutte pure 2 fois par jour jusqu’à disparition de le verrue



Quelques recettes cosmétiques à base d’HE de tea tea

Masque contre les impuretés et l’acné

Mélanger de l’argile rose (apaisante), de l’huile de jojoba (arégulatrice du sébul), de l’huile de noisette (régulatrice et resserre les tissus), et quelques gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé. Laisser poser entre 5 et 10 minutes, en veillant à ce que le masque ne sèche pas complètement sur la peau. On peut le réhydrateur avec de l’eau florale de tea tree. Peut se faire une fois par semaine, après une gommage doux.

Shampooing anti-pelliculaire

Dans un flacon de 200 ml de shampooing à l’argile : 30 gouttes d’HE de tea tree, 20 gouttes d’HE de géranium rosat, 10 gouttes d’HE de Cèdre de l’Atlas, 10 gouttes d’HE de genévrier. Laisser le shampooing agir 2 minutes avant de rincer.

Mélanger dans de l’eau bouillante de quelques gouttes d’arbre à thé, d’eucalyptus, de menthe, et de thym. A inhaler tous les jours avec une serviette au dessus de la tête pour ne pas laisser s’échapper les vapeurs !

Huile contre les coupures, brulures et petits bobos

Préparez un mélange de 40 gouttes d'huile essentielle de lavande fine + 30 gouttes d'huile essentielle de tea tree + 20 gouttes d'HE de ciste à diluer dans 10 ml d'huile végétale d'argan. Appliquez quelques gouttes de ce mélange sur la zone à traiter et laissez pénétrer. Renouvelez 2 à 3 fois par jour pendant 3 à 4 jours.


Indispensable de la trousse d’aromathérapie familiale, l’HE de tea tree est un must, non seulement par son champ d’action extrêmement étendu, surtout pour tous les problèmes de peau, pour sa quasi-absence de contre-indications mais aussi pour son prix qui reste très raisonnable (de 3 à 6 € le flacon de 100 ml selon les marques). N’hésitez donc pas à la préconiser dès que vos clients évoquent des troubles cutanés (excepté les problèmes de peau sèche, qu’elle peut aggraver).