► Retour à la home
Annuaire Vert
Dossier produit
Problème de peau
Masquer les imperfections du visage

Masquer les imperfections du visage

Vous avez dit « cosmétique » ?

Pour le dictionnaire, est cosmétique « ce qui sert à entretenir la beauté, à embellir la peau, les cheveux ». Le mot vient du grec kosmetikos « qui concerne le soin de la parure », lui-même venant de kosmos qui signifie « ordre », « bon ordre », « organisation »… Si la cosmétique nous parle aujourd’hui de soin et de beauté, à l’origine il s’agissait bien de « mettre en ordre ». Une grande partie des produits cosmétiques les plus anciens connus sont d’ailleurs du maquillage : joues rehaussées d’ocre minéral, yeux soulignés de khôl (à base d’antimoine ou de charbon), lèvres colorées avec du rouge minéral, ongles colorés au henné, céruse au plomb (!) pour se blanchir le teint. Et parce que a priori la cosmétique ne touchait que l’apparence, le terme est devenu synonyme de « superficiel », « qui ne modifie pas en profondeur ». On dira par exemple « des mesures cosmétiques ». Dès lors qu’il s’agira de cacher des imperfections, on reviendra en effet à cet usage de base « oublié » de la cosmétique : donner (instantanément) une belle apparence… le rôle en fait aujourd’hui surtout du maquillage.

Dans certains cas, cacher les imperfections cutanées est très important, comme avec l’acné (image bearfotos via Freepik)

Le maquillage, premier réflexe…

Le maquillage, surtout celui sur base naturelle, a su néanmoins devenir de nos jours également un ensemble de produits pouvant soigner et améliorer l’état de la peau (comme les rouges à lèvres réellement hydratants et anti-âge). Mais sa fonction primordiale reste bien d’embellir et si nécessaire de cacher. Beaucoup de femmes disent vouloir ne pas se maquiller « car cela n’est pas naturel ». Mais du moment que ce maquillage participe au soin réel de la peau, et en même temps est susceptible de cacher des imperfections pouvant être disgracieuses, il ne faut pas le déconsidérer.

Les marques de maquillage certifié naturel et bio proposent aujourd’hui une palette de nuances parfaitement adaptées à toutes les carnations, et les différents produits disponibles (fonds de teint fluide ou compact, fard à joues, correcteurs de teint, crayons pour sourcils, lèvres ou yeux, mascara) permettent chacun des « rectifications » spécifiques.

Le correcteur de teint, vendu parfois sous le nom de Concealer, s’utilise directement après le soin habituel de la peau ou après le maquillage. Avec son applicateur, il cache facilement les petites lignes, les cernes et autres irrégularités cutanées. De teinte relativement neutre, on finira avec un maquillage plus adapté à la teinte de peau.

Si l’application des poudres et fonds de teint compacts n’est pas forcément facile pour des novices, les fonds de teint fluides sont très commodes d’emploi, leur étalement ne présentant pas de risque particulier de « mauvais dosage ». Si vous devez vous lancer dans le maquillage, n’ayez donc crainte et commencez par un fond de teint fluide. Mais un fond de teint compact appliqué à sec dissimule bien les petites irrégularités cutanées, alors que humide, il illumine la peau avec par sa coloration transparente. Important : choisissez bien une couleur correspondant à votre carnation, et ce à la lumière du jour (la couleur de la peau la plus exacte est celle située au niveau du cou).

Plus délicat aussi, car nécessitant un « petit coup de main », le fard à joue permet néanmoins - d’un simple effleurement de pinceau - de modeler le visage en effaçant par exemple certains creux ou saillants. Vous trouverez sans souci des tutoriels sur Internet.

Du côté de yeux, le mascara permet de donner du volume aux cils qui en manquent, le crayon khôl permet de modifier la forme de l’œil (idem pour les crayons à lèvres), alors que le crayon à sourcils, très rapide d’emploi, redonnera de la couleur aux poils grisonnants…

Un fond de teint crème en pot (image Freepik)

… mais aussi les produits de soin !

Par « produit de soin », on entend ici les crèmes, toniques, masques et autres produits additionnels destinés au visage.

Car certaines crèmes conviennent parfaitement pour cacher des imperfections, si la pratique du maquillage vous effraie un peu en termes de « risque » quant au résultat. Ce sont les « crèmes teintées », appelées chez certaines marques « illuminateurs » ou « embellisseurs » de teint. Aussi faciles d’emploi qu’une crème visage, elles s’appliquent après la crème de jour. Idéal pour cacher avec grande facilité des petits cernes ou certaines zones (plus claires, plus sombres) de la peau. Elles permettent de se passer du coup de fond de teint, pour un aspect encore plus naturel. Et chez une peau jeune, parce que ce sont en général aussi des crèmes hydratantes avec un filtre UV, elles peuvent même dans ce cas permettre de se passer de crème de jour.

Les crèmes teintées, BB et autres CC Crèmes existent dans de nombreuses nuances, allant même au très sombres, pour les peaux métissées
(image rawpixel.com via Freepik)

Et puis surtout, depuis plusieurs années sont apparues les BB Crèmes, CC Crèmes et même DD Crèmes, multi-fonctions et multi-talents, qui marient le soin visage au sens strict et une coloration légère et naturelle. Très facile d’emploi, même pour les personnes inexpérimentées en maquillage.

Pour de petites touches ponctuelles, il existe aussi des « crayons correcteurs », sorte de bâtons de rouge à lèvres, mais déposant une crème épaisse, disponible dans des teintes variées, clair à foncé.

Ceci pour « masquer » au sens strict du terme les imperfections. Mais votre peau est particulièrement fatiguée, manquant de tonus, et vous avez besoin de présenter un teint plus frais pendant les heures à venir ? Un masque hydratant, anti-stress, repulpant, selon le nom donné par les fabricants, pourra en quelques instants vous donner meilleure mine. A ne pas négliger. Mis au réfrigérateur quelques minutes, certains sont encore plus efficaces ainsi rafraîchis…

Concernant les cernes et autres poches sous les yeux, thème souvent abordé, les produits de soin n’apportent pas vraiment de solution. Cernes et poches relèvent d’un problème interne (circulation, élimination) ou de simples antécédents génétiques. On ne pourra effectivement que les cacher par une des méthodes rapidement évoquées ci-dessus.

Enfin, autre imperfection qui inquiète souvent, et typiquement féminine, les taches de vieillesse, plus fréquentes certes sur les mains. Là aussi, pas de vrai « miracle » : les produits anti-taches proposés sont très souvent… des crèmes teintées. Quant à ceux qui sont réellement efficaces de façon précise sur les petites taches (car on risque d’éclaircir non seulement les taches, mais aussi la zone autour, qui elle ne demandait rien !), on s’éloigne tout doucement des formules naturelles et surtout « bio ». Il s’agit avant tout d’une question de prévention, et il n’existe encore vraisemblablement pas de produit à « effet immédiat ».

Chaque cas de « correction à faire » est cependant personnel, et nous ne saurions que vous suggérer de prendre conseil chez une esthéticienne, dont il ne faut pas oublier le professionnalisme. Et elles sont de plus en plus nombreuses à employer des cosmétiques certifiés… Avec quelques mots-clés bien choisis, il est assez facile d’en trouver une près de chez soi.

Une ou deux séances chez une esthéticienne est un investissement modéré pour apprendre à masquer les imperfections du visage (image Freepik)