► Retour à la home
Annuaire Vert
Dossier produit
Cosmétique : les bases
OFFRIR DES COSMÉTIQUES NATURELS : COMMENT NE PAS SE TROMPER

OFFRIR DES COSMÉTIQUES NATURELS : COMMENT NE PAS SE TROMPER

Offrir un soin de beauté, c’est avoir la certitude d’offrir un moment de plaisir et de bien-être (photo Pixabay RedMaiden).

Si les fêtes de fin d’année relèvent - force est de le constater - d’une importante offensive commerciale savamment orchestrée, il ne faut pas oublier qu’il s’agit aussi d’une occasion agréablement récurrente de se retrouver entre amis et parents, et de faire plaisir à ceux qu’on aime. Et puisque offrir du bien-être est une idée plutôt séduisante, un produit de beauté est un cadeau toujours apprécié, avec l’opportunité de faire découvrir la qualité de la cosmétique bio… à condition de ne pas se tromper ! Ce qui nécessite de se poser quelques questions préalables.

Question n°1 : à qui faites-vous le cadeau ?


Savoir à qui on fait le cadeau est une question a priori très simple. Mais offrir un produit cosmétique n’est pas un acte anodin, touchant au quotidien de la personne qui le reçoit, et même à son intimité, dans le sens où cela concerne la vision que celle-ci a d’elle-même. Et le risque de se tromper est grand : c’est comme offrir une cravate à un homme que l’on ne connaît pas assez bien ou une eau de toilette à une ado dont on ne connaît pas les goûts ! Si la personne à qui vous offrez un produit est une intime, et que vous connaissez bien son âge et son type de peau, que vous faites déjà du shopping ensemble, alors cet article n’est certes pas pour vous, et vous pourrez faire votre choix les yeux fermés, en fonction de votre budget. Mais si cela n’est pas le cas, il faut donc faire un choix prudent.

Cette question est aussi liée au budget : si on peut se permettre de faire un cadeau de quelques Euro à une « copine », pour votre belle-mère souvent critique ou votre sœur si attentive à elle-même, il faudra peut-être dépenser plus. Mais rassurez-vous, il existe aujourd’hui des produits de cosmétique naturelle ou bio pour tous les budgets, allant d’un prix permettant de faire un véritable panier cadeau avec 3 ou 4 produits pour à peine une vingtaine d’euros (crème mains, baume à lèvres coloré/parfumé, gel-douche au parfum délicat, etc.) jusqu’à du « haut de gamme » dépassant les 100 euros.

Question n°2 : Bio ou pas Bio ?


Avant de vous précipiter vers le rayon cosmétique de votre magasin bio préféré, demandez-vous si la personne à qui vous faites le cadeau connaît bien ce petit monde qui est le nôtre. Si la réponse est positive, alors vous ne prendrez pas trop de risque avec des produits allant jusqu’au 100 % bio, parfumés uniquement avec des huiles essentielles et des extraits floraux, etc. Mais dans le cas du plus petit doute, ne focalisez pas sur le « bio militant » et restez sur des produits plus « consensuels » (mais toujours certifiés : Cosmébio, BDIH, Cosmos, NaTrue…), avec des parfums naturels ou nature-identiques mais pas forcément marqués « fleurs » et « huiles essentielles », en évitant les baumes et les huiles 100 % bio, qui ne conviennent pas forcément à tout le monde, etc. Vous risquez sinon de lui donner une image inexacte de la vaste palette de produits et de qualités que propose aujourd’hui la cosmétique naturelle et bio.

Pour être sûr(e) de ne pas se tromper sur ce point, il est impératif de pouvoir disposer en magasin d’un testeur, ou au moins – avec l’autorisation d’un conseiller de vente – de pouvoir par exemple sentir un flacon ou un tube : en le pressant très délicatement, sans faire sortir de produit bien sûr, expulsez un peu d’air qui vous fera apprécier le parfum). Une raison de plus pour acheter en magasin et non sur Internet : vous pourrez bénéficier d’un conseil et aurez a priori à votre disposition des testeurs ou des échantillons.


Sauf si la personne est de façon certaine une adepte des cosmétiques bio les plus typés,
il faut éviter les produits trop marqués « huiles essentielles » et/ ou « cosmétique bio militante » (photo Pixabay suzii13).

Question n°3 : connaissez-vous bien son type de peau ?

Après la question du « Bio ou pas Bio », c’est la question essentielle qui fera que votre cadeau sera réellement « utilisable » et donc apprécié à sa juste valeur. Certes, on connaît en général l’âge de telle amie ou de telle parente. Mais quid de son type de peau ? Car à 40 ou 60 ans on peut avoir la peau sèche ou encore grasse, on peut être sujet à la couperose ou allergique/sensible à tel ou tel type d’actifs, et bien d’autres choses encore.

Ce n’est pas parce qu’un produit vous plaît qu’il conviendra à la personne à qui vous voulez l’offrir (photo Pixabay RobinHiggins).

Avec une femme, souvent maquillée, et surtout avec celles qui savent bien le faire (et donc quelqu’un qui a priori appréciera encore plus un produit de beauté comme cadeau !), la difficulté est plus grande de voir si sa peau est plus ou moins sèche, avec des pores dilatés ou non…

Si vous voulez vraiment lui faire plaisir en lui faisant découvrir les qualités de la cosmétique naturelle et bio, dans certains cas il conviendra peut-être de la questionner discrètement sur son type de peau, ses allergies…

En tout état de cause, une règle de base : n’offrez surtout pas un produit parce qu’il convient à votre peau, même si le cadeau est pour votre sœur ou votre mère !

 Les cadeaux sans risques…


Ces points assimilés… et plus ou moins résolus, il reste néanmoins des familles de produits qui peuvent convenir au plus grand nombre.

Les produits « corps » : il existe aujourd’hui, chez de nombreuses marques, des gels-douches et lotions pour le corps (évitez les huiles, tout le monde ne les aime pas) à prix abordables avec des parfums parfois étonnants. Choisissez-en parmi les plus originaux, mais restant néanmoins dans des fragrances consensuelles (tout le monde n’a pas forcément envie de se doucher avec un parfum de coco ou de pomme, par exemple). Leur petit prix vous permettra de choisir plusieurs parfums différents, avec la certitude qu’au moins une partie d’entre eux plaira.

Les soins du corps font partie des produits les plus faciles à offrir (photo Stocklib olegdudko).


Les gommages : on ne dira jamais assez combien un gommage régulier – visage et corps - est essentiel pour la beauté de la peau. En cosmétique naturelle, les particules gommantes sont en général particulièrement respectueuses de la peau, et on évitera juste d’offrir un gommage visage à quelqu’un qui a une peau acnéique à problèmes ou des irritations vraiment visibles.

Les produits pour le visage (toniques, sérums, soins jour ou nuit, masque) sous forme de gel sont également des produits pour un grand nombre : les peaux mixtes ou grasses apprécient en général plus les gels que les crèmes, et ces produits sont parfois assez hydratants, ce qui conviendra en plus, peut-être pas en soin permanent mais au moins en cure ponctuelle, aux peaux sèches, qu’elles soient jeunes ou matures. Pensez notamment aux masques-gels hydratants et rafraîchissants, qui conviennent en général à tout le monde. N’hésitez pas à demander conseil en magasin.

Si on évitera les produits de soin trop gras (en capsules ou ampoules voire flacons) ne convenant qu’aux peaux sèches et déshydratées, et non aux peaux mixtes ou grasses, on trouvera par contre beaucoup de produits sur base aqueuse (ampoules, lotions) qui conviendront aussi au plus grand nombre.

Mais n’offrez pas un simple tonique d’une gamme : demandez à votre détaillant ce que l’on appelle un « produit complémentaire », à appliquer sur la peau nettoyée après le tonique, et avant la crème de jour ou de nuit. Il en existe de nombreux, non gras, légers et fluides, qui sont à la fois hydratants, tenseurs et antirides. Intérêt non négligeable : ils s’utilisent en plus du soin habituel, ce qui présente l’avantage d’une part de ne pas perturber les habitudes de la personne qui les utiliseront, et cela lui montrera le « plus » spécifique que peut apporter la marque de qualité que vous aurez choisie.

Petit conseil, quelles que soient les qualités réelles d’un produit, essayez d’éviter ceux sur lesquels figurent en grosses lettres « anti-âge », « anti-rides » ou pire des allégations du type « anti-cellulite » ou « minceur » voire des produits dépilatoires ou des déodorants bien sûr. Moment de gêne assuré, surtout si d’autres personnes sont présentes, toutes n’ayant pas toujours la délicatesse d’éviter des allusions déplacées, même sur un mode « humoristique » !


 

Evitez absolument les crèmes et autres soins affichant une promesse du  type « antiride » ou « anti-cellulite »
pouvant être ressentie comme blessante (photo Pixabay Alicja).

 Faire plaisir en offrant plus de beauté et en même temps se faire l’avocat(e) d’une cosmétique plus naturelle et respectueuse de la vie et de la nature. Que rêver de mieux ?