► Retour à la home
Annuaire Vert
Dossier produit
Créer un magasin de produits biologiques
Créer un magasin de produits biologiques

Créer un magasin de produits biologiques


Que faut-il savoir avant de se lancer ? Quelles sont les conditions à remplir, les précautions à prendre ? C’est ce que nous allons détailler dans cet article.

Pour ouvrir un magasin bio, il est possible de le créer de toute pièce en achetant un local adéquat, ou de racheter un fonds de commerce quel qu’il soit, à partir du moment où son agencement et sa localisation paraissent appropriés. Par ailleurs, un commerce alimentaire conventionnel déjà existant peut aussi être converti au bio progressivement.


Financer

Tout commence par le financement, que ce soit pour une boutique bio ou tout autre commerce. A moins d’avoir des ressources personnelles, il faut bien souvent passer par des aides financières et solliciter pour cela une banque, en sachant que celle-ci exigera des garanties avant de s’engager.
Mieux vaut quand même disposer soi-même d’un capital, quel que soit son montant, afin de la rassurer un peu.

En-dehors des banques, il est aussi possible d’obtenir des aides de la part de certaines associations ou d’organismes spécialisés dans la création ou le développement d’entreprises. Ces soutiens incluent des aides à la personne, à l’emploi, à la formation, aux investissements… Ils se présentent soit sous la forme d’une enveloppe, soit d’une prise en charge d’une partie des dépenses d’investissement.

Pour démarrer de zéro et créer le magasin de toute pièce, il convient de prévoir de 100 000 à 200 000 € de capital, mais moins si quand on reprend un fond existant ou un magasin dont on a été salarié.

Cette recherche de fonds, mais aussi de partenaires, est une étape cruciale et déterminante. Elle va en effet conditionner la réalisation du projet.


Se former

Tenir un magasin de produits bio suppose de se conformer à la réglementation générale relative à la vente de produits d’épicerie : obligations fiscales et comptables, hygiène, sécurité alimentaire, protection du consommateur, affichage des prix, étiquetage, règles du commerce (refus de vente, ventes avec primes et cadeaux, soldes ...), sécurité des moyens de paiement, assurances…

S’y ajoute la réglementation concernant spécifiquement le commerce de détail spécialisé en produits bio : elle est liée au respect de la certification bio.
Etre responsable d’une boutique bio implique donc d’avoir des connaissances sur les principes et les exigences de l’Agriculture Biologique, les techniques de production et de fabrication, les labels, la réglementation, l’étiquetage, les méthodes de contrôle, mais aussi d’être capable de répondre aux clients présentant des intolérances, des pathologies… Certaines personnes viennent aux produits dits de régime ou au bio par nécessité.

Suivre une formation préalable s’avère donc nécessaire, tout en vous documentant par soi-même, en se renseignant auprès des fabricants et des laboratoires. Une expérience de salarié en magasin bio sera un gros plus : en immersion, on peut alors voir par soi-même les différentes facettes du métier afin de vérifier dans les conditions réelles si ce métier convient vraiment.

Bien évidemment, tenir un magasin suppose aussi d’avoir des notions dans le domaine de la gestion, du commerce, de la négociation (avec les fournisseurs), mais aussi de la communication. Et de disposer de qualités relationnelles et de conseil.


Marketer son projet

Un bon plan marketing est aussi la clé de la réussite du projet. Celui-ci inclut :
-    Le choix d’un bon emplacement : en centre ville idéalement, ou dans une galerie marchande afin de profiter de la clientèle des autres points de vente, dans une ville de taille suffisante, dont les habitants sont issus de classe moyenne à supérieure, à distance d’une autre enseigne bio afin de ne pas entrer en concurrence frontale avec elle…
-    La demande client : il convient de réaliser une étude pour savoir quels sont les besoins et attentes des consommateurs de magasins bio, pour s’assurer qu’ils viendront bien faire leurs achats dans le magasin, pour avoir une idée de leur pouvoir d’achat (en fonction de leur catégorie socioprofessionnelle).
-    La promotion du magasin : pour se faire connaître de ceux qui sont déjà consommateurs de produits bio et pour recruter de nouveaux clients qui ne seraient pas encore adeptes du bio. Des encarts publicitaires dans les journaux locaux (gratuits et payants), la distribution des tracts dans les boîtes ou lettres ou sur la voie publique, des spots sur les radios de la région seront bien utiles pour faire un peu de publicité. Rien de tel en plus que le bouche à oreilles pour développer votre notoriété. Il ne faut pas hésiter non plus à se faire connaître des thérapeutes en médecine douce : ils pourront conseiller à leurs patients de venir faire leurs courses dans le nouveau magasin bio. Il est aussi conseillé de développer en parallèle un site Internet qui se fera le relai du magasin physique en y présentant son actualité, les promos en cours, du conseil …
-    Des aides au financement et la recherche de partenaires (associés, fournisseurs).

 

En créant son magasin bio, on bénéficie de la liberté d’être son propre patron, même si cette responsabilité comporte aussi bien évidemment des contraintes.

On peut donc décider de l’organisation de son point de vente, de la sélection de produits proposés, des jours et horaires d’ouverture, du nombre de salariés à recruter, de l’éventuelle création d’un rayon boulangerie, boucherie…

On choisit aussi soit d’être indépendant, soit de rejoindre une enseigne déjà existante et de gérer ainsi une franchise. Dans ce cas, le fait de collaborer avec un groupe aidera à monter le projet et permettra de trouver plus facilement des aides financières. Mais la contrepartie sera de devoir respecter la charte de l’enseigne choisie et qu’il ne sera pas possible pas décider librement des produits référencés dans le magasin.

Créer son magasin bio est donc une belle aventure, prometteuse, riche et valorisante. Même si elle est soumise aux règles du commerce, elle vaut la peine d’être tentée car un magasin bio est en quelque sorte doté d’une mission éducative. Les produits qui y sont proposés et le conseil qui y est dispensé aident à préserver le bien-être et la santé et participent au respect de l’environnement.


Pour aller plus loin …


Ce site Internet est votre espace. Faites-le vivre !

Laissez vos commentaires, complément d’information et retours d’expériences ci-dessous.